Vous êtes ici

La posidonie : une plante fragile à préserver

24 août 2017

La posidonie (Posidonia oceanica) est une plante à fleurs marine présente dans presque toute la Méditerranée, et uniquement en Méditerranée ; de même que l'olivier est le symbole de la Méditerranée continentale, la posidonie caractérise la Méditerranée sous-marine. Elle tire son nom du Dieu grec de la mer, Poséidon. La posidonie forme de vastes prairies sous-marines, les herbiers, entre 0 et 40 m de profondeur, leurs tâches sombres sont reconnaissables depuis la surface.

Son rôle est primordial pour l’écosystème méditerranéen. C’est le principal fournisseur d’oxygène : 1 m2 d’herbier peut produire par fort ensoleillement jusqu'à 14 litres d’oxygène par jour. C’est cette production d’oxygène qui est d’ailleurs à l’origine de la sensation de fraîcheur que l’on ressent en nageant au dessus d’un herbier !

L'herbier est non seulement un lieu de vie et d'alimentation pour de nombreux poissons, mais aussi une frayère (lieu de ponte) et une nurserie (lieu de vie des jeunes poissons) importantes. Ses feuilles mortes, que l'on trouve en banquette sur la plage, permettent d’ériger une barrière naturelle qui amortit la puissance des vagues et protège les plages de l’érosion marine. On appelle "laisse de mer", les débris naturels arrachés des hauts fonds marins (algues, herbes marines, bois flottés, petits crustacés…) et déposés sur les plages lorsque la mer se retire. Ces dépôts naturels contribuent à l’équilibre naturel des plages, ce ne sont pas des déchets.

La plage est un espace de loisirs, de détente, un lieu d’activités, une porte d’entrée sur la mer. C’est aussi un milieu naturel fourmillant de vie. Pour rester « vivante », la plage a besoin de la laisse de mer.

Plus d'infos sur la plage, son fonctionnement et son nettoyage ➤ ici

Une opération conduite en partenariat avec le réseau MedPan

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet