Vous êtes ici

Le Belem bientôt de retour à Marseille

11 mars 2019

Comme le "fameux trois-mâts" chanté jadis par Hugues Aufray, le "Belem" est  un bateau de légende qui attire, chaque année, près de 50 000 visiteurs et ses escales régulières à Marseille rencontrent un vrai succès populaire.

Cette hiver, la cité phocéenne a également accueilli le Belem pour son arrêt technique annuel.
A la morte saison, le navire interrompt sa navigation et se refait une beauté avant de reprendre le large au beaux jours. C'est l'entreprise de réparation navale "Sud Marine" qui s'est chargée de ce chantier de maintenance.

Après cette cure de jouvence annuelle, ce monument du patrimoine maritime français accostera à nouveau sur le Vieux-Port - les samedi 20 et dimanche 21 avril, de 10h à 17h30, pour accueillir Marseillais et touristes à son bord.

Les visites sont gratuites pour les enfants de moins de 6 ans et pour les "Amis du Belem" (titulaires d'une carte de donateur 2019)
Le tarif est de 3 euros pour les 6 à 12 ans et 6 euros au-delà.

L'arrivée du Belem dans le Vieux-Port devrait se faire le vendredi 19 avril aux alentours de 16h dans le Vieux-Port. Elle sera suivie des manoeuvres d'accostage quai de la Fraternité.
Le départ est prévu le mardi 23 avril au matin, en direction de Sète, prochaine étape sur la route du Belem.

 

Un monument historique

Le Belem a traversé trois siècles d'histoire maritime : d'abord comme navire de commerce, puis comme yacht de plaisance britannique, avant de devenir navire-école italien puis français depuis près de 30 ans.
C'est l'un des plus anciens grands voiliers naviguant au monde et l'un des tout premiers à avoir été classé monument historique en France (1984).
D'une longueur de 58 mètres, le trois-mâts (le plus haut mât culmine à 34 mètres) embarque 1 200 m² de voilure (22 voiles et 250 poulies).

Seul survivant des grands voiliers du XIXème siècle, il multiplie les escales dans les ports pour y accueillir le public.
Il représente la France et ses traditions maritimes lors des rassemblements de grands voiliers et à l’occasion d’évènements à l’étranger (Odyssée 2002 - Brésil et Antilles, Québec 2008, Jubilé de la reine d’Angleterre ou encore Jeux Olympiques de Londres en 2012).
En 2016, la Fondation Belem a célébré les 120 ans du trois-mâts avec la ville de Nantes où le navire à son port d'attache.

Une école de la mer

En 1980, la Fondation Belem fait en sorte que le Belem reprenne la mer et décide d'en faire un navire-école civil, ouvert au grand public.

Le navire est aujourd'hui doté d'un équipage de 16 marins professionnels, issus de la marine marchande, choisis en fonction de leur aptitude à assurer la conduite du navire mais aussi de leur goût pour le contact et la pédagogie, car le Belem est aujourd'hui avant tout un lieu de transmission de savoirs.
Il peut accueillir environ 1 200 personnes, au total, chaque saison pour naviguer à son bord. Tout le monde peut naviguer à bord du Belem à partir de 14 ans, aucun compétences maritime n’est requise.

Le Belem est habilité par les autorités maritimes à naviguer en Atlantique Est, Manche, Mer du Nord et Méditerranée. Il peut sur dérogation, effectuer des voyages plus lointains, transatlantiques par exemple.
Il participe enfin régulièrement aux rassemblements de grands voiliers : il y figure en tant qu'exceptionnel témoin de l'histoire maritime.
Il navigue d'avril à Octobre avant d'entamer sa période d'hivernage durant laquelle le navire reçoit des visites de scolaires, d'institutions et d'associations. C'est durant cette période qu'a lieu l'opération de maintenance annuelle.

 

Image panoramique ©Fondation Belem

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet