Vous êtes ici

Réglementation - infos pratiques

Règlementation maritime

 

  • La ville de Marseille, en lien étroit avec la préfecture maritime de méditerranée, élabore chaque année un plan de balisage sur son littoral. Ce dernier réglemente les usages nautiques dans la bande des 300 mètres, zone comprise entre le rivage et le large. Outre la réglementation des espaces (chenaux, zones réservées à la baignade ou aux activités nautiques...) il permet également d’organiser les usages nautiques et balnéaires et de limiter ainsi les conflits d’usage ou les risques d’accident. Il est matérialisé par un ensemble de bouées qui ont chacune une signification en fonction de leur forme et de leur taille.
     
  • Balisage maritime écologique.
    Tout le balisage, littoral, archipels et calanques est équipé en ancrage écologique.
    Ce dispositif permet de préserver les fonds marins grâce à des systèmes protégeant l'environnement. Ce balisage a été installé sur la plage de la Maronnaise et la zone de baignade a été agrandie à Sormiou.
     

Réglementation pêche sous-marine

 

  • La pratique de cette activité est soumise à un ensemble de règles de bonnes pratiques sécuritaires et respectueuses du milieu marin.
  • Les sentiers bsous-marins
    La ville de Marseille a mis en place un réseau de sentiers sous-marins afin de faire découvrir de façon ludique, au public et aux amoureux de la mer, la richesse des fonds marins.
    De grosses bouées semi-immergées et pourvues d’anses, permettent aux nageurs de s’y accrocher et de lire sur la partie immergée, les informations sur la faune et la flore que l’on retrouvera par la suite au cours de la balade.
    Aménagés, gratuits et en libre accès au public, deux sentiers sont à disposition au Frioul et Catalans
    .
    Créés afin d’initier les adultes et les enfants à la découverte des petits fonds marins, ces sentiers sont implantés sur les plages de Saint Estève et des Catalans, à très faible profondeur. Ainsi, ils sont accessibles en palmes et tuba, aux enfants et adultes, initiés ou non.
  • Pêche du poulpe
    Du 1er juin au 30 septembre, la pêche du poulpe en plongée sous-marine est interdite en coeur de Parc national.
    L' arrêté du 31 janvier 2017, dont les dispositions ont été préparées par le Parc national, en concertation avec les représentants de la pêche de loisir, a pour objectif de lutter plus efficacement contre la pêche illicite et de préserver les ressources dans une période de reproduction où le poulpe est particulièrement vulnérable  .
    Des opérations de contrôle seront conduites, tout au long de la saison estivale, par les services de contrôle du Parc national et de l’Etat. Les contrevenants encourent une peine d’amende pouvant s’élever jusqu’à 22 500 €, à laquelle peut s’ajouter la saisie de tout matériel de pêche sousmarine.
    Cette interdiction saisonnière, vise à promouvoir des pratiques de pêche durable et raisonnée, respectueuses du milieu où elles s’exercent.
    Cet arrêté préfectoral interdit également la pêche d’autres espèces et limite en poids et en nombre les captures. Cette réglementation vise à promouvoir une pêche durable et responsable, pour préserver la biodiversité marine et la pêche de loisir en tant qu’activité traditionnelle et culturelle du Parc national.

Pour connaître les quotas de pêche fixés et les espèces concernées par l’arrêté préfectoral, téléchargez le « Guide à l’usage de la pêche de loisir ».
En savoir plus sur l’arrêté préfectoral du 31 janvier 2017
En savoir plus sur le Parc National des Calanques

 

Réglementation en coeur de Parc national des Calanques

 

Les règles de conduite sont simples, dictées par le bon sens et le souci de respecter la nature et les autres usagers. Elles permettent à chacun de mieux jouir de ce site grandiose.
 

  • Charte de plongée dans le Parc national des Calanques

L’activité de plongée dans le Parc national des Calanques concerne un public nombreux. La concentration de la fréquentation dans le temps et sur certains sites peut générer des dommages sur les paysages sous-marins et les biocénoses associées.
Afin d’inciter les pratiquants aux bons gestes, le Parc national des Calanques a mis en oeuvre une charte spécifique, avec le soutien des villes de Marseille, Cassis, La Ciotat, Saint-Cyr-sur-Mer, du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, des services de l’État et des fédérations. Elle ne
relève pas d’un niveau réglementaire mais d’un engagement volontaire du signataire.

 

Cales de mise à l’eau

 

  • La Métropole d’Aix-Marseille-Provence met à votre disposition sur la commune de Marseille 3 cales de mise à l’eau, positionnées stratégiquement au Sud, au centre et au Nord de la ville.

Voici leurs accès :

- Cales du Port de Pointe Rouge (8e) : 43° 14,620 N - 5° 22.180 E
- Cale quai Marcel Pagnol au Vieux Port (7e) : 43° 17,570 N - 5° 21.830 E
- Cale de la Lave, Port Corbière, quartier de l’Estaque (16e) : 43° 21,700 N - 5° 18.160 E


Accidents-Pollution : qui alerter ?

 

En cas d’accident de plongée ou autres problèmes et danger constatés en mer, vous pouvez joindre les services de secours en utilisant les numéros suivants :

CROSSMED : téléphone 196 ou VHF canal 16
► Marins pompiers : tél 18
► Caisson hyperbare, Hôpital Sainte Marguerite : tél 04 91 74 49 96

 

Découvrez la diversité de l'offre plongée

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet