Vous êtes ici

Un été durable

Afin de mettre pleinement en valeur son environnement unique et son littoral exceptionnel, Marseille mise depuis de nombreuses années sur la qualité de ses plages et de ses sites balnéaires. Alliant un contrôle régulier des différents espaces et un accès à l’information pour les estivants, la municipalité assure ainsi une nouvelle saison balnéaire d’exception.


Les 11 ensembles sanitaires installés à proximité des postes de secours, les espaces balnéaires du Prado et Mistral sont régulièrement entretenus durant les heures d’ouverture.


Parallèlement, sont entretenus et nettoyés les cinquante hectares d’espaces verts situés le long des plages Gaston Defferre et du Roucas Blanc.


Les corbeilles disposées sur les plages, sont vidées tous, les matins. Les allées, les pelouses, les rochers, les bacs à sable et les jeux d’enfants sont également nettoyés lors de cette collecte.


Les jours de grand vent, les algues échouées sur le rivage sont également ramassées.


La ville de Marseille est très attentive à la qualité de l’eau de baignade. Pour garantir une large ouverture des plages tout au long de la saison, elle s’appuie sur des contrôles officiels obligatoires renforcés par un dispositif de gestion quotidienne fondé sur une méthode d’analyse par une biologie moléculaire très performante.


Ce dispositif permet de connaître la qualité des eaux de baignade le matin même, en seulement 3 heures, alors qu’actuellement la méthode normalisé reconnue par les pouvoirs publics en France, ne permet d’être informé des résultats que 48h à 72h après le prélèvement.


Marseille est ainsi à la pointe des villes balnéaires française par l’utilisation de cette outil à la pointe de la technologie.


La qualité des eaux mises à disposition des baigneurs durant la journée est ainsi communiqués en toute transparence.


Retrouvez les résultats des prélèvements par voie d’affichage sur les plages et sur les postes de secours et sur notre page  Météo des plages - Qualité des eaux de baignade.

 

­­­


Saison balnéaire 2015 : Prix d’excellence pour les plages marseillaises !

  • Les plages marseillaises sont « excellentes » : 19 des 21 plages marseillaises ont été reconnues comme telles dans le classement officiel prévu par la directive européenne de 2006, soit 2 plages supplémentaires par rapport à 2014
  • Les plages de l’Huveaune et des Catalans ont, quant à elles, été jugées « bonnes » selon les mêmes critères. Un progrès significatif et un véritable succès pour Marseille, qui affiche un taux record d’accessibilité des plages de près de 99 % cette année !
  • Pour la saison balnéaire 2015, le taux d’accessibilité (ouverture) a été de 98,91%.
  • Chaque année, la ville de Marseille met en place un contrôle régulier de la qualité des eaux de baignade sur les 21 plages de Marseille : 441 prélèvements officiels et plus de 700 prélèvements rapides.

► Retrouvez l'évolution de la qualité des eaux de baignade depuis 2008 :

 

 

L’application « Marseille infos plages »


Aujourd’hui l’application « Marseille infos plages », lancée en juin 2015 par la ville de Marseille, l’ex communauté urbaine Marseille Provence Métropole et la Seram, permet d’informer les Marseillais et les visiteurs, et d’assurer le meilleur service aux baigneurs.
Les utilisateurs de l’application peuvent s’informer chaque jour en temps réel de :

  • l’ouverture ou la fermeture des plages,
  • la qualité de l’eau,
  • les photos des plages,
  • un commentaire descriptif de chaque plage,
  • une description des services proposés,
  • les horaires de surveillance ,
  • la couleur du drapeau,
  • la température de l’eau,
  • la température de l’air,
  • l’indice UV,
  • l’ensoleillement,
  • la force et la direction du vent.
­­­
Nouveauté 2016

Marseille info plages évolue ! Cette année, la qualité de l’eau sera donnée en prédiction sur 3 créneaux horaires (matin midi, fin d’après midi) et l’application permettra au public de signaler un problème sur une plage.



L’immersion des récifs artificiels dans la baie de Marseille

Au coeur de la baie du Prado, à 2 kilomètres du rivage, sur une superficie de 200 hectares, 30 000 m³ de récifs artificiels ont été immergés par 30 mètres de profondeur.
Depuis l’immersion du dernier récif, toutes les activités de pêche de plongée et d’ancrage sont interdites. Dès 2008, des résultats très satisfaisants de colonisation ont pu être observés. On a ainsi pu voir la faune et la flore se décupler sur cette zone, avec des espèces comme la
rascasse, le poulpe ou le calamar.


Un balisage maritime écologique

L’intégralité de la bande des 300 mètres (limitation de vitesse à 5 noeuds) et la calanque de Sormiou et Morgiou sont équipées en ancrages écologique.
Ce dispositif permet de préserver les fonds marins grâce à un système à vis hélicoïdales. Ce balisage a été installé sur la plage de la Maronnaise et la zone de baignade a été agrandie à Sormiou.

 

­­­
Informations pratiques :
  • Un chenal de kite-surf est installé sur les plages du Prado, près de la Vieille Chapelle
  • Afin de protéger la baignade, la zone au niveau des bains militaires à Endoume est interdite aux engins à moteur.
  • La zone réservée uniquement à la baignade du Fortin/Corbière a été agrandie.
  • En application des règles sur le décret de la création du Parc National des Calanques, la circulation des navires est désormais interdite à En-Vau et Port-Pin.

 

Les sentiers sous-marins marseillais

La ville de Marseille met en place un réseau de sentiers sous-marins afin de faire découvrir au public et aux amoureux de la mer la richesse des fond marins !
Aménagés, gratuits et libres d’accès au public, ces sentiers sont éventuellement animés par des associations spécialisées en découverte du milieu marin.

 

Le sentier sous-marins du Frioul

Le sentier sous-marin du Frioul a été créé en juin 2010 pour d’initier les adultes et les enfants à la découverte des petits fonds marins méditerranéens.
Implanté sur la plage de Saint-Estève, ce sentier à très faible profondeur est accessible en palmes et tuba, aux enfants et adultes, initiés ou non.
Situé dans une zone interdite aux embarcations à moteurs et positionné à proximité du bord de plage surveillé, il est constitué de 5 structures immergées, réparties sur des fonds permettant de délivrer une information sur le milieu marin.


Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet