Vous êtes ici

Un été en pleine santé

Le dispositif de limitation acoustique à l’espace Borély

 
Un dispositif de limitation acoustique a été installé par les commerçants de l’espace Borély . Un cahier des charges a été réalisé, visant les établissements désireux de diffuser de la musique d’ambiance ou festive. Ce document a fixé les limites acoustiques perceptibles et a préconisé les aménagements propres à absorber le son et limiter sa diffusion vers l’extérieur.


Le dispositif Canicule

 
L’objectif du Plan national canicule est de réduire les risques sanitaires, en cas de vague de chaleur. Et dans le cadre de la mise en oeuvre de sa politique de santé publique, la ville de Marseille s’est depuis longtemps impliquée fortement face à cet enjeu :

  • Mise en place d’une cellule de vieille municipale, pour identifier les personnes âgés isolés et leur apporter assistance si besoins.
  • Mise en place d’une campagne de sensibilisation, pour informer des conseils à suivre en cas de fortes chaleurs.
  • Suivi de la liste des lieux collectifs réfrigérés, en cas de forte canicule

 

­­Des gestes simples à ne pas oublier


Prévenir les risques liés à la chaleur

  • Fréquenter des locaux équipés d’une climatisation pour bénéficier de températures plus fraîches quelques heures par jour.
  • Eviter les sorties aux heures les plus chaudes.
  • S’abriter à l’ombre dans les parcs.
  • Aérer son logement pour faciliter un rafraîchissement naturel de son habitation.
  • Favoriser les contacts avec l’entourage.
Penser à s’hydrater grâce à la boisson
  • Boire 1,5 L d’eau et de boissons par jour (eau, thé, café, sirop, glace...).
  • Ne jamais prendre un repas sans boire de verre d’eau.
  • Boire au moins un verre d’eau dans la matinée.
En s’humectant
  • Remplacer la sueur, mouiller son visage, son cou, ses jambes, soit avec un linge humide,soit un pulvérisateur.

 

La prévention Sida et des infections sexuellement transmissibles (IST), la réduction des risques liés à l’usage de drogues licites ou illicites

 

En 1995, le maire de Marseille, hors de toute obligation légale, a choisi de mettre en place une délégation pour faire face aux problématiques du sida et aux comportements toxicomanes.
Ainsi la Municipalité soutient et accompagne tout au long de l’année, les actions et initiatives protées notamment par les associations locales.
Des campagnes d’information et de sensibilisation sont également organisées régulièrement en particulier auprès des plus jeunes.

Elles permettent :

  • d’améliorer les connaissances sur les modes de transmission du VIH/Sida et des IST, sur les risques liés à la consommation des substances psychoactives,.
  • de promouvoir l’utilisation du préservatif. La ville diffuse chaque année plus de 10 000 préservatifs auprès des associations, des centres sociaux, des lycées, des collèges….
  • d’inciter au dépistage volontaire du VIH, des IST et des hépatites,de réduire les risques liés à la consommation ou à l’abus de substances psychoactives, notamment en milieu festif.

Le dispositif "plus belle la nuit"
Lancé en 2016, le projet « Plus Belle la Nuit » assure, cette année encore lors des manifestations festives, la promotion de la santé, la prévention des consommations de drogues illicites ou d’abus de drogues illicites et des risques sanitaires qui leur sont liés (les overdoses, les comas éthyliques, les risques auditifs, les risques sexuels...).

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet